Le Cpa est un équipement de Valence Romans Agglo

Les ateliers du Photopôle

Les ateliers du Photopôle

Qu'est-ce que c'est ?

Vecteur d’échanges et de partages, la photographie a aujourd’hui une place prépondérante dans l’espace social. Elle nous parle de notre société, de notre histoire, mais également de la représentation que nous en avons. Depuis sa création, Le Cpa présente chaque année le travail de photographes spécialisés dans les questions de mémoire, de géopolitique, d’exil.

À partir de leurs images, une médiation est proposée et permet d’aller à la découverte de leur démarche.

Pour qui, pour quoi ?

Destinés aux élèves comme aux jeunes visiteurs hors temps scolaire, les Ateliers du Photopôle permettent d’aller à la découverte de la photographie. Ils ont pour objectif de former à la lecture et à la compréhension du langage photographique. Ils formalisent ainsi le travail mené par Le Cpa depuis sa création autour de l’identité, de la représentation de l’actualité, de l’histoire et de la mémoire.

Découvrez nos propositions

Tout au long de l’année, Le Cpa propose des ateliers autour de la photographie, destinés aux élèves de la primaire au secondaire, comme au jeune public hors temps scolaire. Pendant les vacances et certains weekends, des stages, des éclairages, des visites thématiques pourront être également proposés. Gardez l’œil ouvert !

.

Focus

Présentation

Focus, à l’origine…
C'était un journal papier gratuit,  réalisé avec des lycéens sur une question d’actualité. Chaque année, il mettait à l’honneur le regard et le travail d’un photographe et invitait adolescents et enseignants, issus d’un lycée du territoire de l’Agglo, à travailler autour d’une thématique forte :
-    n°1 : 2015/2016 : Les réfugiés, le lycée Algoud-Laffemas de Valence
-    n°2 : 2016/2017 : La banlieue, avec le lycée agricole Le Valentin de Bourg-lès-Valence et le lycée pro Amblard de Valence
-    n°3 : 2017/2018 : Les murs, avec le lycée du Dauphiné de Romans
-    n°4 : 2018/2019 : L’engagement, avec le lycée Camille Vernet de Valence

En 2020, Focus change de forme !
Pour cette cinquième édition, Focus continuera à faire dialoguer un contenu journalistique et la photographie contemporaine. Il changera de format et devient plurimédia :
-    La photographie restera au cœur du projet autour d'un photographe.
-    Le journal sera constitué d’écrits (articles de synthèse, définitions, interviews), de visuels, mais aussi d'autres medias réalisés avec les lycéens.
-    La forme de restitution sera numérique,  mise en valeur sur le site web du Cpa.
-    L'édition pourra être mené avec plusieurs classes et enseignants de Seconde.

Appel à participation !

Pour construire ce projet et constituer des groupes de travail thématiques en fonction de vos envies, Le Cpa lance un appel à participation ! Prendre part à cette nouvelle édition de Focus vous intéresse ? Prenez contact avec nous...

Contact : Laurence Vézirian, 04 75 80 13 04 / laurence.vezirian@valenceromansagglo.fr

.

Nous contacter

Contact : 04 75 80 13 00

Service des Publics :

Chrystèle Roveda - Responsable du Photopôle (coordination, partenariats)

Laurence Vézirian - Référente ateliers du Photopôle public scolaire

Lucile Marvy - Référente ateliers du Photopôle hors temps scolaire

 

.

La thématique 2020-2021

Si les épidémies ont toujours existé, à toutes les époques et en tout lieu, le confinement « imposé » par l’État au printemps dernier est lui inédit, créant de nouvelles limites spatiales dans nos espaces quotidiens et redessinant des frontières « à la périphérie de nous-mêmes ».

Le Cpa propose de prendre cette redéfinition de nos espaces personnels et collectifs comme point de départ du projet éditorial Focus 5 (2020-2021). Une résidence photographique, entre autres, pourra par exemple interroger la perception que les élèves ont eue de leurs espaces de vie pendant le confinement.

Ce travail invitera ainsi à poser un regard nouveau sur l’environnement proche des élèves, sous l’angle de l’ouverture/fermeture, de l’intérieur/extérieur, de l’enfermement/projection sur l’ailleurs. Cette question sera bien entendu creusée en fonction des envies des équipes, des élèves, afin de l’enrichir et de l’adapter le plus possible aux aspirations des participants.

Parallèlement, des rencontres, interviewes, lectures, découvertes, seront réalisées, et nourriront une réflexion plus large sur les formes d’ouvertures créées, ou intensifiées, du fait de la situation de resserrement des espaces de vie pendant le confinement. Par exemple, quelle a été la place des réseaux sociaux pour les lycéens ? Quels liens faire avec d’autres situations, plus ou moins lointaines, dans lesquelles les espaces, sous le fait d’une transformation brutale, sont amenés à être vécus et perçus différemment ? Comment l’environnement familier peut-il, soudainement, devenir frontière ?

Ce projet dépassera donc la seule question du confinement, et partira à la découverte de situations et d’expériences imposant de nouvelles façons « de vivre ». La question des « habitants » non rattachés à un logement fixe (migrant, sans abri) pourra aussi être interrogée.

 

Les animations pédagogiques du Photopôle

Premier degré