Le Cpa est un équipement de Valence Romans Agglo

" Le Collier de l'ange paon " vient de paraître !

Nouveauté, Ethnopole Il y a 288 jours
Enquête auprès des Êzidis de la Drôme

Ce livre sorti ce printemps a été réalisé d’après une enquête ethnographique d’Estelle Amy de la Bretèque, soutenue depuis 2019 par Le Cpa, illustrée par les photographies de Romain Rabier. Ce nouvel opus édité par Le Cpa est une invitation à redécouvrir le territoire à travers le regard de ces nouveaux habitants…

Un ouvrage tressé à plusieurs

Coconstruit avec les familles êzidies accueillies dans la Drôme, l’ouvrage présente leur parcours, leur donne la parole, ainsi qu’à ceux qui les accompagnent dans leur quête de racines nouvelles. En dialogue avec les photographies de Romain Rabier, il s’attache à décrire les reconfigurations du Êzidisme en exil.
La volonté d’expliquer qui ils sont a été le moteur pour ces familles, la religion qui leur est propre, leurs pratiques rituelles, leurs règles sociales, leurs modes de vie, ce qu’ils aiment dans leur vie d’avant et leur vie d’après, les défis à relever. Les photos qu’ils ont confiées au Cpa confèrent aussi un aspect documentaire à l’ouvrage et témoigne du trajet parcouru pour arriver jusqu’en France.

La publication aborde ce qu’est un parcours d’intégration : la langue, la scolarisation, le travail, la découverte de l’autre et des pratiques culturelles… On perçoit également au fil des pages comment cet accueil rural par des ruraux a certainement facilité l’intégration des familles, avec notamment la proximité des paysages de montagnes et le jardinage au potager. Ici, en Drôme, comme en Irak, les tomates poussent également très bien… 

Être êzidi, qu’est-ce que c’est ?

Le Êzidisme, c’est une religion monothéiste de Mésopotamie, mais c'est aussi un système d'organisation sociale et une manière de voir le monde. De nombreux Êzidis vivaient autour du mont Shingal en Irak jusqu’à l’attaque du 3 août 2014 perpétrée par l’organisation État islamique. Ceux qui ont pu fuir ont d’abord cherché refuge dans la montagne de Shingal puis dans les camps du Kurdistan irakien. Certaines familles ont pu obtenir un visa d’asile pour la France avec l’aide d’initiatives citoyennes, ensuite constituées en associations. C’est ainsi que sont arrivées, entre 2015 et 2019 dans la Drôme, seize familles êzidies.

Retour sur la rencontre dédicace du 6 juin

Mardi 6 juin, une rencontre dédicace était organisée au Cpa pour présenter l'ouvrage. Une quarantaine de personnes, familles êzidies, familles d’accueil drômoises, partenaires et associations, a répondu à l’invitation. Un moment riche en partage et émotions :

« Je vous remercie beaucoup. Je me souviens du premier jour où je vous ai rencontrés chez mes parents. Aujourd’hui, vous êtes de la famille, c’est comme ça chez nous ! J’admire votre travail et j’ai hâte de lire les témoignages des amis, familles proches et les photos aussi. » Shireen

« Bravo ! Je les reconnais et les découvre à travers ce livre. Vous avez réussi à tirer d’eux quelque chose de très profond. Ce livre témoignage, je le trouve très fort et je suis heureuse de les avoir rencontrés ». Sandrine, accueillante drômoise

 

Ouvrage en vente à la boutique du Cpa : 35€
Envoi possible sur demande
+ d’infos : contact@le-cpa.com

Le point de vue de l’auteure
« Tressé à plusieurs cet ouvrage témoigne de la vie des Êzidis en Irak, mais aussi de celle qu'ils essaient de construire dans la Drôme… Il relate aussi la rencontre réussie avec cet autre que l'on ne connaissait pas : pour les Êzidis comme pour les Drômois. »