Le Cpa est un équipement de Valence Romans Agglo

Commémoration du génocide des Arméniens

"Commémorer 1915", cent-cinq ans après les faits, revêt une importance particulière pour la diaspora arménienne, le génocide perpétré par l'Empire ottoman demeurant à ce jour nié par l’État turc. Célébrée chaque année le 24 avril, la commémoration du génocide sera en 2020 soumise au confinement, et prendra une forme inédite, et certainement plus intime. Le Cpa se joint à tous les acteurs qui chaque année, donnent vie à ces commémorations, pour vous proposer des articles, interviews et autres ressources en ligne, afin de mieux cerner les enjeux de ce 24 avril, devenu officiellement journée nationale de commémoration du génocide arménien en 2019.

La France, c'est d'abord et avant tout ce pays qui sait regarder l'histoire en face, qui dénonça parmi les premiers la traque assassine du peuple arménien, qui dès 1915 nomma le génocide pour ce qu'il était, qui en 2001, à l'issue d'un long combat, l'a reconnu dans la loi et qui fera dans les prochaines semaines du 24 avril une journée nationale de commémoration du génocide arménien. Emmanuel Macron, le 5 février 2019

La parole à...
  • L'historien Yves Ternon, dans le cadre d'un film réalisé pour l'exposition permanente du Cpa :
  • Ronan Lagadic, dans le cadre d'un article réalisé sur la commémoration du génocide à Valence :
Lire "La commémoration du génocide des Arméniens à Valence" [application/pdf] - 2,12 MB
A découvrir en ligne
Barsegh Chahbaz. Le pays d'Ararat le sait

A l'occasion de ce 105e anniversaire du génocide des Arméniens, nous partageons avec vous la dernière lettre du journaliste Barsegh Chahbaz, raflé le 24 avril 1915 à Constantinople. Ce document exceptionnel, reçu en don par Le Cpa en 2013, est traduit et commenté par Léon Ketcheyan et complété de témoignages qui éclairent la personnalité de cet intellectuel et relate les derniers jours de sa captivité.

Lire la publication [application/pdf] - 1,47 MB
Repères pour comprendre la "cause arménienne"

Créé pour les enseignants, ce dossier permet de fournir des repères pour comprendre ce que l'on appelle "la cause arménienne", et mieux cerner les enjeux de cette question toujours prégnante aujourd'hui, et ravivée chaque année notamment à l'ocasion des commémorations du 24 avril. Car commémorer, oui, mais pourquoi ? Pour "qui" ?

Télécharger le dossier [application/pdf] - 4,89 MB
Pour les plus jeunes...

Conçu à l'occasion de l'exposition "La guerre après la guerre. La France au Proche-Orient, 1918-1923", ce livret d'enquête a été revisité pour un usage à la maison, et mis en ligne à l'occasion de la commémoration du 24 avril. Orphelin du génocide, le jeune Arev est à la recherche de sa sœur, Gulizar. De Constantinople à Beyrouth, jusqu'aux rives de la Méditerranée, il mène l’enquête pour retrouver sa trace…

Télécharger "À la recherche de Gulizar" [application/pdf] - 2,00 MB
En savoir plus sur le génocide
Les réfugiés du génocide arménien de 1915 A découvrir sur rétronews (le site de presse de la BNF)
Codées et décodées, les preuves cachées du génocide arménien Interview de Taner Akçam sur France Culture