Le Cpa est un équipement de Valence Romans Agglo

L’œuvre du grand photographe Sebastião Salgado fait escale au Cpa !

Nouveauté, Exposition Il y a 208 jours

Du 19 avril au 15 septembre 2019, venez découvrir les photographies devenues cultes de l'artiste franco-brésilien Sebastião Salgado.

Véritable immersion dans les cultures paysannes et indiennes du continent sud américain, "Autres Amériques" est la première étape d'un parcours photographique exceptionnel. Ces images, à la portée universelle posent un regard sensible, engagé et atemporel sur le "monde des impuissants" face aux évolutions de leurs territoires.


Une exposition authentique

Salgado immortalise dans cette exposition les « Indiens d’Amérique latine », qui sont restés en marge des évolutions du monde contemporain.

Ses portraits, paysages arides et scènes de la vie quotidienne, mettent en lumière la vie rurale de tous les jours, dans sa simplicité et son authenticité. Péons, colons de sang-mêlé, Tarahumaras, etc. apparaissent d’une image à l’autre, dans des représentations aux accents parfois mystiques, souvent intemporels. Les photographies laissent percevoir leurs modes de vie, leurs croyances et leurs traditions, au-delà de la pauvreté de ces populations vivant en retrait de la modernité.

Que l’on soit au Mexique, au Guatemala, en Équateur, au Brésil, au Pérou ou en Bolivie, les six pays où ont été prises les images, Sebastião Salgado s’affranchit des indications de temps et de lieu. Au-delà des clivages économiques, culturels et politiques des peuples rencontrés, il choisit de donner à voir des sociétés qui semblent vivre dans un ordre immuable, et dont il saisit le mystère.

"Je ne veux pas qu’on apprécie la lumière ou la palette de tons. Je veux que mes photos informent, provoquent le débat." Sebastião Salgado


Sebastião Salgado, un photographe engagé

Photographe humaniste, acteur environnemental, Sebastião Salgado est aujourd’hui l’une des plus grandes signatures du photojournalisme.

Il naît le 8 février 1944 à Aimorés, au Brésil. Économiste de formation, militant d’extrême gauche, il commence sa carrière à Paris en 1973 après avoir fui la dictature brésilienne, avant de travailler successivement avec les agences Sygma, Gamma et Magnum Photos. En 1994, il fonde avec son épouse Lélia Wanick Salgado l’agence de presse Amazonas images, vouée à son travail photographique. Ils travaillent ensemble depuis les années 1990 à la reconstruction de l’environnement d’une petite partie de la Forêt atlantique au Brésil.

"À travers la photographie, je pouvais transmettre mes sentiments, donner à voir des choses que je voulais que tout le monde voit." Sebastião Salgado

Ce voyageur infatigable a traversé plus de 100 pays pour ses projets photographiques, qui ont pour la plupart fait l’objet d’éditions devenues des références : Autres Amériques (1986), Sahel, l’homme en détresse (1986), La main de l’homme (1993), Terra (1997), Exodes (2000), Africa (2007), Génésis (2013), Terres de café (2015)... Son œuvre témoigne des déracinements, d’événements marquants du XXe siècle, mais se veut aussi un hommage aux hommes et à la nature. Des expositions itinérantes de ces travaux sont présentées à travers le monde.


Une exposition de photographies de Sebastião Salgado, organisée par Lélia Wanick Salgado, commissaire de l’exposition.

Avec le soutien de la DRAC, de la région Auvergne-Rhône-Alpes et de la DILCRAH.