Le Cpa est un équipement de Valence Romans Agglo

Les petites Arménies de la vallée du Rhône

Le 08 novembre 2020 arménien, migration rencontre

Par Boris Adjémian, historien, conservateur de la Bibliothèque Nubar de l’UGAB, ÉditionsLieux Dits, 2020

Axe de circulation mais également territoire d’ancrage, la vallée du Rhône et ses environs sont depuis le début du XXe siècle une terre d’enracinement pour la diaspora arménienne. À Romans, Valence, Montélimar, Aubenas, Saint-Martin d’Hères, Grenoble, Décines, Vienne, Lyon, Saint Étienne ou Saint-Chamond, Boris Adjemian a rencontré les réfugiés et leurs descendants et retrace l’histoire de ces arrivées successives : le refuge des rescapés du génocide dans l’entre-deux-guerres, les départs en chantant vers l’Arménie soviétique et leurs retours amers, les nouvelles générations venues de Turquie, de Syrie et du Liban des années 1950 aux années 1980, puis plus près de nous les immigrants de l’Arménie devenue indépendante. Au fil d’une histoire à taille humaine, le livre, enrichi de nombreuses photographies, interroge les multiples manières dont, ici ou là en diaspora, on vient à jeter l’ancre.

Entrée libre

Rendez-vous proposé dans le cadre de la biennale Traces 2020